Wednesday, November 25, 2009

New Zealand – South Island – Week 4 - Nouvelle-Zélande – Ile Sud – Semaine 4

New Zealand – South Island – Week 4
Day 23: Sunday 25th October

The sun is out again, we drive along the pretty coast to Dunedin, and stop off for a pint at an Irish pub, in the beer garden to take in the sun rays. The drive goes on to the beautiful Otago Peninsula, where we stop for lunch at Taiaroa Point, at the tip of the peninsula ... known for spotting interesting wildlife. After lunch we take a little walk and spot a sea lion and a Royal Albatross! Big impressive birds!

The road goes on (and on and on and on) past (cold) Shag Point, and past Oamaru, where we hope to see some Blue Penguins (another type), but they charge $22, so we gave that a miss ... instead we admired the lovely old buildings at the port and then moved on to our campsite at Saint Andrews, treating ourselves to a ‘Hokey Pokey’ ice cream on the way :-)

At the campsite we spend a funny evening with Mary, her two sons (Reece and Ethan), Pete and a German girl (Constance Sheike ... see the porn jokes that can be made out of that name!) and some other people, making funny remarks around a fire.

Day 24: Monday 26th October

We leave early, to avoid paying the camping fees (cheeky) and stop just before Hinds, literally neck to a railway line, for breakfast and a shower. The drive to Christchurch through Rolleston is hideously boring. So it’s a very quick stop in boring Christchurch before driving on to Lyttelton, where we stop at one of the port pubs for a quick drink on a sunny terrace / roadside ... we feel privileged though as the weather forecast is rain for the day.

The rest of the day is spent driving around the Banks Peninsula, and visiting the ‘French’ town Akaroa. It where the French landed in New Zealand with plans to colonise, but as the British where already on land, when they heard of the French arrival, they rushed to he peninsula to plant the British flag. If the French would have arrived two years earlier, it would have been a very different country today. Akaroa, however, is a funny place, cause it still has remnants from the first French settlers, it’s funny to see all the street names in French. We walk around for a bit, have a disappointing white bait sandwich as a fish and chip shop, visit the old French cemetery and then make our way to our campsite at Okains Bay. It’s such a great place to camp, literally on the beach amongst the trees. To make it even better, it’s a warm evening and we sit with the doors wide open after a little game of Frisbee on the beach.

Day 25: Tuesday 27th October

We wake up to a rainy start, and have a rather scary drive through the mist covered mountain to exit the peninsula. We stop near Duvauchelle, alongside a lake for breakfast, shower and to start preparing our bags ... it’s a sad day because it’s our last day with the van. We make our way back to Chritchurch and find ourselves a massive motor camp in the middle of town, Stonehurst (ugly, but could be worse), where we do all necessaries to prepare the van ... finish the food, clean up and do the laundry.

That evening we take a boring walk into down, stop for a quick drink at another Irish pub, and then back to the van for our last meal, lamb chops ... it’s sad to say goodbye to our home :-(

Day 26: Wednesday 28th October

The van is prepared to be returned, our bags packed, a parcel sent back to Europe with all our winter gear (relieving us of 6kg from our bags and a deep belief that from Fiji onwards, it’s gonna be short and t-shirt weather!).

Sushi in Christchurch centre for lunch, followed by some yummy donuts, a film and a nap back at the hostel (The Old Country House ... cute but cold at night), and then of course more delicious Japanese / Korean food for dinner, after a pint in an Irish pub of course.

As always, not much to report on life in the city.

Day 27: Thursday 29th October

Breakfast at a ‘greasy spoon cafe’ before getting our plane to Wellington at midday. Renu finally accepts that she should think about purchasing extra memory capacity, as she realises in the transfer to the hostel that she had forgotten her handbag in the plane, that contained her passport, driving licence and spare credit card. Since she stopped work, he brain seems to be getting lazier and lazier. No harm, other than another return trip to the airport ... the bag was found with nothing missing.
A pre-dinner drink at the Southern Cross pub, before an unimpressive meal at an Indian restaurant, Tulsi, and then back to the hostel (YHA Wellington) for possibly one of the worst night’s sleep on record or known to man. We have a pretty enough view from the room of the port (and a supermarket building ... nice). Unfortunately, as it overlooks a main road (in a city), the sound of; the fire engine sirens going off all night, the drunken people screaming, the nightclub and its loud drum n bass music (or something similar), the supermarket fans turning (yes ... those enormous ones), the millions of cars (with ridiculously loud exhausts) zooming past ... all drove us to despair. This is probably the best way of sending someone to a mental institute ... subject them to three continuous nights of that, and they are a guaranteed top class nutcase ... it was hard to break out of the foetal position we found ourselves in when the sun came out, thumbs in our mouths and rocking back and forth...

Day 28: Friday 30th October
Needless to say, after such a hideous night, our fist mission was to get our room changed ... and then down to a cafe for a very large breakfast to give us the energy to continue through the day. The morning was spent catching up on internet business, fish n chips for lunch (greasy enough to settle that craving for the next three years), a wonder around town, and then to the cinema to watch “Food Inc.” ... it certainly makes you think, worth watching. The evening, we hunt for a good Pizza place, but all is closed and settle for a crappy Chinese meal, followed by a drink at an Irish pub (we must be missing the place!).

Day 29: Saturday 31st October

A new room, this time a listening to the sound of the lifts going up and down ... but still a better night’s sleep than the one before. Breakfast at the same place again, and then another wonder around town, dipping our noses into all off Wellington’s cool second hand bookshops.
The big night arrives, the Fat Freddy’s Drop concert!!! Though the venue has to deal with some crazy teenage girls, the band are on top form, delivering an excellent Halloween night of music. Very special to see them on their homeland, and was worth hanging around for!

Day 30: Sunday 1st November
We wake up completely exhausted, late night – early morning, ie; 3 hours sleep, ready to take our plane to Auckland. At Auckland airport, we attempt to take our flight to Fiji that that day (instead of the day later as scheduled), but there is only one seat left on the plane, so we go to our hostel (Lantana Backpackers Lodge) and sleep for most of the day. The hostel is simple, a big house, but has free internet (finally!!!). That evening we venture out to the supermarket to grab some dinner, as the hostel has a kitchen, catching the last of the beautiful sunny day, reflecting on what a great time we had in New Zealand, despite the bad weather (which the Kiwi’s claim has not been that bad in the last half a century .. just our luck).

Day 31: Monday 2nd November
Goodbye New Zealand :-(. We’ve had the best time here, a big recommendation to anyone who loves nature, walking, being out in the wild, and eating lamb chops, this is the country for you! But come in mid-November to miss the spring rains, and don’t stay in hostels (this last week has been a bit boring), get a camping car, it’s the best way to see and enjoy the country.
A few morning phone calls, and then to Auckland airport to catch our plane to Fiji :-) Sun, sun, sun !!!

To check out our last picture form Kiwi Land, please follow this link and choose the related folders.

Nouvelle-Zélande – Ile Sud – Semaine 4

Jour 23 : dimanche 25 octobre 2009.

Le soleil brille toujours et nous conduisons le long de la cote jusqu'à Dunedin ou nous prenons une pinte dans un le beer garden d’un pub irlandais. Nous reprenons la route vers la magnifique péninsule d’Otago ou nous faisons une pause dejeuner à Taiaroa Point, à la pointe de la péninsule, après quoi nous marchons un peu et observons d’immenses et majestueux Albatros voler à quelques mètres au dessus de nos têtes.

La route est longue, très longue. Nous passons Shag Point (ou il fait très froid) et nous passons Oamaru ou nous espérons pouvoir observer une autre espèce de manchots (les "blue Penguins") mais contrairement a ce que l’on pensait il faut payer pour entrer dans la réserve ou les tours sont guides. Bref, nous ne nous attardons pas du tout et repartons en direction de notre camp pour la nuit à Saint Andrews en dégustant une glace parfum hokey pokey.

Au camping, nous passons une amusante soirée avec Mary, ses deux fils (Reece et Ethan), Pete, Constance (une allemande qui passait la nuit la et dont le nom prononce en anglais lui vaut de bonnes blagues bien salaces) et d’autres personnes avec lesquelles nous discutons autour du feu.

Jour 24 : lundi 26 octobre 2009.

Nous partons tôt pour éviter d’avoir à payer le camping et nous arrêtons sur une aire de pique nique juste avant Hinds en bordure de voie ferrée pour douche et petit dejeuner. La route jusqu'à Christchurch par Rolleston et d’un ennui mortel. On s’arrête vite fait dans l’ennuyeuse Christchurch pour faire quelques courses et nous décidons d’aller à Lyttelton ou nous prenons une bière dans un des pubs du port, en terrasse au soleil, chanceux que la météo se soit a nouveau trompée.

Nous passons le reste de la journée à conduire sur la péninsule de Banks ou nous visitons le village français d’Akaroa. La, des français arrivèrent avec l'idée de coloniser la Nouvelle-Zélande. Les anglais étant déjà dans l’ile et ayant eu vent de l’arrivée d’un bateau français se dépêchèrent de rappliquer pour planter l drapeau britannique avec l’accord des tribus locales. Si les français étaient arrives deux ans plus tôt, le pays aurait certainement connu un destin bien différent. Ceci dit, Akaroa est assez amusante car le nom de certaines rue est reste français. Nous mangeons un sandwich dans un fish n’ chips assez décevant, marchons un peu jusqu’au cimetière des premiers français à avoir vécu la et reprenons la route vers notre base pour la nuit a Okains Bay. Un endroit génial, sur la plage au milieu des arbres. Une soirée agréable s’en suit, portes ouvertes, petit ballon de rouge.

Jour 25 : mardi 27 octobre 2009.

Il pleut ce matin et la route qui monte et monte pour sortir de la baie est assez effrayante avec brouillard épais, pluie et vent. Nous nous arrêtons près de Duvauchelle au bord d’un lac pour petit dejeuner, se doucher et préparer nos sacs tristement car c’est notre dernier jour dans le camion. Nous rentrons sur Christchurch ou nous trouvons un énorme camping-hôtel-motel-restaurant-pub (Stonehurst) dans le centre-ville. La nous finissons ce qui reste dans les placards et le frigo, faisons une lessive et nettoyons le camion pour le lendemain.

Ce soir la, nous marchons sans en avoir envie dans les rues de Christchurch non loin de notre camping, prenons un verre dans un autre pub irlandais et retournons au camion pour diner. Tristes de devoir dire au revoir a notre maison de ce dernier mois.

Jour 26 : mercredi 28 octobre 2009.

Le camion est prêt pour être rendu, nos sacs sont également prêts, les affaires d’hiver en moins car nous les renvoyons ce jour dans un carton en France. 6 kilos en moins ca se sent dans les sacs. A partir des Fiji ce sera short et t-shirts pour nous.

A midi, sushis suivi par café et donuts, un film et une sieste a l’hostel (The Old Country House… mignon mais froid la nuit). Et le soir, pub irlandais et resto japonais/coréen.

Comme toujours, pas grand choses à dire sur la vie dans la ville.

Jour 27 : jeudi 29 octobre 2009.

Petit dejeuner dans un café pas loin de l’hostel avant de prendre notre avion pour Wellington a midi.
Arrives a Wellington, Renu se rend compte alors que nous sommes dans la navette en route vers notre hostel qu’elle a oublie son sac a main avec passeport, permis de conduire et carte de crédit dans l’avion. Le fait de ne plus travailler n’aide pas notre cerveau à rester au top de sa forme. Tout se termine plutôt bien si ce n’est le fait qu’elle fait un aller retour supplémentaire vers l’aéroport. Rien ne manque dans le sac. Ouf !

Le soir, petit apéro au pub Southern Cross près de Cuba Street avant un diner qui n’a rien d’exceptionnel dans un resto indien (Tulsi) avant de rentrer a l’hostel (YHA Wellington). La chambre est probablement une des plus bruyantes que nous avons eues jusqu'à présent. La vue sur le port et le supermarché n’est pas trop mal. Malheureusement la caserne de pompiers n’est pas loin et toute la nuit les sirènes vont hurler sous la fenêtre, les gens sortant de boite, la musique de la boite et tôt le matin des travaux dans la rue nous empêcheront de fermer l’œil. Nous étions tous deux en position fœtale, pouce dans la bouche en train de nous balancer quand le soleil s’est levé….

Jour 28 : vendredi 30 octobre.

Première chose, demander à être changes de chambre et seconde chose énorme petit dejeuner pour nous donner la force d’affronter la journée. Nous passons par la case internet après le petit dejeuner. Fish n’ chips a midi (assez gras pour vous enlever l’envie d’en manger un autre pour trois ans). Petite marche dans la ville avant d’aller au cinéma voir « Food Inc. » intéressant, on vous laisse juger. Le soir nous recherchons une pizzeria sans succès et nous rabattons sur un resto asiatique juste moyen suivi par un verre dans un pub irlandais (cela nous manque beaucoup apparemment).

Jour 29 : samedi 31 octobre 2009.

Cette fois la chambre nous donne une parfaite audition des cages d’ascenseurs mais c’est quand même mieux que la veille. Petit dejeuner au même endroit que la veille et encore un petit tour dans les librairies d’occasion de Wellington.

Le grand soir arrive avec  le concert de Fat Freddy’s Drop ! Malgré un trio d’adolescentes survolte le groupe est en top forme et le concert un vrai plaisir. C’est assez sympa de les voir performer a domicile.

Jour 30 : dimanche 1er novembre 2009.

Nous nous réveillons complètement à la masse. Couches tard-levés tôt. 3h de sommeil, prêt à prendre notre avion pour Auckland. A l’aéroport nous tentons de changer nos billets pour les Fiji afin de partir le jour même mais il ne reste qu’uns place dans l’avion. Dommage. Direction notre hostel (Lantana Backpackers Lodge) ou nous dormons tout le reste de la matinée. L’hostel est très simple, une grande maison mais une bonne atmosphère et enfin Internet gratuit. Le soir nous faisons quelques courses pour cuisiner a l’hostel et profitons des derniers rayons de soleil de ce jour tout en se remémorant tout ce que nous avons vecu en Nouvelle-Zélande (a part pour le mauvais temps dont les kiwis disent même qu’ils n’ont rien vu de pareil depuis un demi siècle… notre chance légendaire).

Jour 31 : lundi 2 novembre 2009.

Au revoir la Nouvelle Zélande… nous avons passe un mois inoubliable et nous recommandons vivement à tout le monde d’y passer si vous en avez la chance. Ne faites pas comme nous, venez y a la mi-novembre pour éviter les pluies de printemps. Et surtout ne restez pas dans des hostels… le camping car est vraiment le meilleur moyen de voir un maximum de pays.

Quelques appels à faire ce matin la avant de nous rendre a l’aéroport d’Auckland pour prendre notre vol pour les Fiji... soleil et rhum…

Pour les derneires photos prises chez les Kiwis, suivez ce lien et choisissez le dossier correspondant.

No comments:

Post a Comment